Comment se dire bonjour à la rentrée ?

Mis à jour : août 30

Bonjour,

Comment allez-vous ? En bonne élève, je reprends mes articles hebdomadaires du lundi avec grand plaisir.


Comment allons-nous aborder la rentrée des classes sans poignée de main, qui est considérée comme un contrat de confiance, presque universel ?


Naturellement on s’embrasse, “Salut François as-tu passé de bonnes vacances ? “, on se serre la main, “ Chef comment allez-vous ?…


Cette rentrée 2020 sera bien différente, certains seront suspicieux, “tu étais dans un pays à risque“ ? ,“Non je ne serre plus les mains et je fais encore moins la bise“.


Nous voici en plein désarroi de communication interpersonnelle, difficile de ne voir que les yeux, sans le reste du visage qui est une source d’information précieuse dans une conversation. L’interdiction de se serrer la main ou de se faire la bise nous rappelle combien ces gestes faits sans même y penser ont un sens, sont un langage en eux-mêmes. Ils disent l’enthousiasme ou la politesse, signent la connivence entre amis ou le rapport social entre collègues et, bien plus souvent, le simple bonjour entre inconnus.


La plupart d'entre nous,connaissons l’origine de la poignée de main comme un signe de salutation. Ce geste est apparu dans la Grèce antique, vers le Ve siècle av. J.-C., afin de sceller un contrat, de passer une alliance ou une union maritale. Mais ce n’est pas un geste anodin, inventé par hasard. En effet, en déliant sa main et en serrant celle de l’autre, on montre ainsi qu’on ne porte pas d’arme dans son poing


Dans les siècles qui suivirent, les Romains perpétuèrent la coutume, les assassinats étant monnaie courante à Rome, il devint d’usage de serrer l’avant-bras en entier afin d’être sûr que l’interlocuteur n’aurait pas glissé subrepticement un poignard dans la manche de sa toge. 


Vincenzo Camuccini, Le mort de César (vers 1806)


Ce n’est qu’au Moyen Âge que le code de la chevalerie va véritablement instituer la poignée de main comme signe de salutation. Mais toujours dans l’optique de créer une relation de paix et de confiance. Il semblerait que c’est à cette époque que la poignée de main devient exclusivement droitière, car tous les chevaliers étaient entraînés à devenir droitiers, règle commune plus pratique (et plus chrétienne) pour les combats.Serrer la main et sortir son épée de son fourreau en même temps devient compliqué.


Après le Moyen Âge, la poignée de main resta l’apanage des gentilshommes avant de se généraliser petit à petit jusqu’à être commune à toutes les couches sociales au XIXe siècle


On peut dire aussi qu’elle a même su se réinventer ces dernières années avec une personnalisation propre à chaque personne ou chaque groupe d’individus grâce au« check ». À l’origine cette poignée de main n’était pas qu’une figure de style. Pratiquée d’abord dans la culture afro-américaine, elle est née à la fin de l’esclavage comme signe de reconnaissance, puis réutilisée dans la lutte pour les droits civiques et enfin popularisée plus récemment dans le monde du hip-hop.

la création d'Adam, Michel - Ange, fresque de la chapelle Sixtine ( 1508-1512)

Comment direz-vous bonjour à la rentrée pour perpétuer la relation de confiance ? Je vous pose la question ?


Si le sujet du langage non-verbal vous intéresse et si vous désirez avoir une formation individuelle ou en entreprise, je vous invite à vous rendre sur mon lien des formations en présentiel et en ligne, ou à me contacter.


Faites de vous votre priorité.


Amicalement

Vick



lire mon article précédent

©Août 2020



source pokaa.fr






60 vues

C

2015 © Méthode CLE® avec un supplément d'âme by Vick Capt

Vick Capt 30 bd Helvétique - 1204 Genève 

Consultations par visioconférences et à mon cabinet

contact@vickcapt.com